Entrepreneurs & Entreprises

Conseils - Opportunités

Formations des entrepreneurs

Rapprochement d'entreprises

 Editorial Reprendre Intégrer un réseau Créer Gérer Transmettre

Lettre n°7 - Novembre 2007

Transmettre


Une étude de la Fédération des Centres de Gestion indique que 55 % des Très Petites Entreprises (TPE) seront à transmettre dans les 10 ans à venir, dont 40 % dans les 3 ans.

La question de l'évaluation des fonds de commerce, des fonds artisanaux et des clientèles est donc vitale.

évaluer le fonds de commerce

Un fonds de commerce comprend des éléments corporels tels que :

    les agencements, installations et aménagements,

    le mobilier, matériel et outillage,

    le stock de marchandises,

et des éléments incorporels tels que :

    la clientèle et l'achalandage,

    la notoriété,

    le droit au bail,

    le nom commercial, l'enseigne,

    les licences de restaurant ou débit de boissons, les marques, brevets, dessins et modèles attachés au fonds.

L'évaluation du fonds de commerce englobe la valeur de l'ensemble de ces éléments corporels et incorporels, à l'exception du stock de marchandises, qui fait l'objet d'un inventaire et d'une évaluation séparée.

Il existe différentes méthodes d'évaluation du fonds de commerce :

    des méthodes de mathématiques financières assez complexes qui sont peu utilisées,

    des méthodes empiriques basées sur les transactions antérieures et fondées soit sur une évaluation d'après les bénéfices, soit d'après le chiffre d'affaires, soit d'après la valeur du droit au bail.

L’étape de l’évaluation du fonds de commerce est une étape primordiale dans votre démarche de transmission. L’évaluation du fonds fixe une fourchette de valeurs qui constitue les bases de votre négociation.

La valeur du fonds n’est certes pas son prix. Ce sont vos talents de négociateur et ceux du repreneur qui feront la différence mais vous savez quelles sont les limites à ne pas dépasser pour réaliser une transmission dans des conditions correctes.

 

Les méthodes d'évaluation

La clientèle d’un fonds s’évalue habituellement en appliquant un coefficient d'évaluation qui découle du chiffre d'affaires :

    un nombre de jours de recettes journalières,

    un nombre de mois de recettes mensuelles,

    un chiffre d’affaires T.T.C. ou H.T.,

    le chiffre d’affaires de la dernière année,

    le chiffre d’affaires des trois dernières années,

    une moyenne pondérée des trois dernières années…

Veillez bien à prendre une base d’évaluation qui reflète l’activité régulière du fonds. Corrigez la base des éléments exceptionnels et appliquez alors le coefficient retenu.

 

Les coefficients d'évaluation

La fourchette de coefficient pour une activité donnée est généralement large et vous devez choisir le coefficient qui s'applique au fonds évalué. Le choix du coefficient dépend principalement de :

    la qualité de l’emplacement,

    la rentabilité de l'entreprise,

    la durée du bail restant à courir et du montant des loyers,

    la situation géographique du fonds (Paris, Ile-de-France, province, centre ville ou galerie commerçante…),

    l’importance de la clientèle,

    la qualité de la clientèle,

    les charges d’exploitation et, notamment, le niveau des salaires des collaborateurs,

    certains éléments complètement subjectifs comme la proximité de la mer ou d’installations particulières.

Quand vous négociez le prix du fonds, vous devez garder à l’esprit que le repreneur devra rembourser le prix. Pour que l’opération soit rentable et qu'il puisse rembourser sans difficulté particulière ses emprunts, il ne doit pas payer la clientèle du fonds plus de 6 fois le bénéfice dégagé.

 

Les barèmes d'évaluation

Ces barèmes n'ont aucun caractère officiel, ils peuvent être utilisés par les experts et les tribunaux . Ils doivent être utilisés avec précautions, en tenant compte des remarques suivantes :

    les pourcentages de chiffre d'affaires sont normalement plus significatifs que les pourcentages de bénéfices ;

    les résultats obtenus doivent être corrigés pour tenir compte des caractéristiques propres à l'affaire ;

    la fourchette basse est plutôt utilisée lorsque le chiffre d'affaires atteint une somme importante ;

    le chiffre d'affaires retenu est souvent le chiffre moyen des trois dernières années ;

    les valeurs obtenues à l'aide du barème s'entendent « matériel compris » mais à l'exclusion, bien entendu, du stock de marchandises.

 
  
TYPES DE COMMERCES Barème utilisé en fonction du Chiffre d'affaires TTC (1)
ou du bénéfice

Accessoires automobiles

15% à 85% du CA annuel

Administrateur de biens :
-activité de gérance pure
-activité de syndic de copropriété et autres activités

 
1,50 à 2 fois les honoraires annuels (ou le CA moyen)
1 fois les honoraires annuels (ou le CA moyen)

Agence immobilière

1 à 1,50 fois le bénéfice net moyen annuel

Agence matrimoniale

35% à 50% du CA annuel

Agence de publicité

30% à 45% du CA annuel

Agence de voyages

25% à 70% du CA annuel

Alimentation générale

Paris : 85 à 115 fois la recette journalière

Province : 60 à 90 fois la recette journalière

Ambulances

55% à 85% du chiffre d'affaires

Ameublement

-CA inférieur ou égal à 3 000 000 F : 30% à 65% du CA annuel

-CA supérieur à 5 000 000 F : 35% à 45% du CA annuel

Animalerie

45 % à 55 % du CA annuel

Antiquités

55% à 145% du CA annuel

Appareils médicaux (vente)

-CA inférieur ou égal à 3 000 000 F : 25% à 35% du CA annuel

-CA supérieur à 3 000 000 F : 10% à 30% du CA annuel

Aquariophilie oisellerie

45% à 55% du CA annuel

Armurier

40% à 60% du CA annuel

Articles de bureau

25% à 40% du CA annuel. Voir également Bureautique (rubrique informatique)

Articles de pêche

40% à 60% du CA annuel

Articles de sport

-Articles de sport et habillement : 40% à 50% du CA annuel

-Articles et objets de camping : 40% à 60% du CA annuel

Arts de la table - cadeaux - listes de mariage

50% à 65% du CA annuel

Assurances (courtage)

Agent général : 1,50 à 2 fois les commissions annuelles

Courtier : 1,50 à 2 fois les commissions annuelles

Automobiles : voir Garage et Location de véhicules automobiles

40% à 70% du CA annuel, matériel compris, selon emplacement, notoriété, nombre d'inscriptions et état d'entretien du matériel

Bain-douches

2 à 3 fois le CA annuel

Bar à vins

210 à 280 fois les recettes journalières

Bazar

-CA inférieur ou égal à 2 000 000 F : 40% à 50% du CA annuel

-CA supérieur à 2 000 000 F : 20% à 30% du CA annuel

Bijouterie fantaisie

40% à 90% du CA annuel

Bijouterie horlogerie

-CA inférieur ou égal à 2 500 000 F : 40% à 55% du CA annuel

-CA supérieur à 2 500 000 F : 30% à 40% du CA annuel

Tenir compte de l'emplacement, de la qualité des agencements et du système de protection contre le vol

Blanchisserie industrielle

30% à 40% du CA annuel

Bois charbon fuel

10% à 20% du CA annuel

Bonneterie lingerie

40% à 55% du CA annuel

Boucherie

30% à 50% du CA annuel selon l'importance et l'état des agencements

Boucherie charcuterie

30% à 50% du CA annuel

Boucherie chevaline

30% à 50% du CA annuel

Boucherie triperie volailles

30% à 50% du CA annuel

Boulangerie

65% à 90% du CA annuel

Voir également Pâtisserie

Boulangerie pâtisserie

Paris : 100 à 140% du CA annuel

Province : 75% à 100% du CA annuel

Voir également Pâtisserie

Bricolage

30% à 50% du CA annuel

Brocante

65% à 80% du CA annuel

Cadeaux-articles de Paris

40% à 60% du CA annuel

Café

Paris : 500 à 650 fois la recette journalière pouvant aller jusqu'à 1 000 fois la recette journalière dans les quartiers privilégiés de Paris

Province :

-ville : 350 à 450 fois la recette journalière

-campagnes: 230 à 300 fois la recette journalière

Café hôtel meublé restaurant

Branche café : voir Café

Café tabac tabletterie

Branche hôtel meublé : 2,50 à 4 fois le CA annuel

Branche tabac : 3 à 4 année de remise nette

Branche restaurant : 70% à 100% du CA annuel

Branche tabletterie : 1 an de CA

Carrelage

10% à 15% du CA annuel

Carrosserie gadgets

60% à 70% du CA annuel

Cave à vins

30% à 45% du CA annuel

Centre de remise en forme (body-building)

65% à 100% du CA annuel

Chapellerie

3 fois le bénéfice net annuel ou 45% à 70% du CA annuel

Charcuterie

Paris : 55% à 90% du CA annuel

Province : 35% à 65% du CA annuel

Chaudronnerie

15% à 25% du CA annuel

Chaussures

Paris : 45% à 70% du CA annuel

Province : 35% à 55% du CA annuel

Cheminée (vente et installation)

25% à 40% du CA annuel

Chemiserie

40% à 55% du CA annuel

Cinéma

33 à 60 fois la recette hebdomadaire taxable

Coiffeur

Hommes: 75% à 100% du CA annuel

Femmes : 65% à 100% du CA annuel

Mixte : 70% à 100% du CA annuel

Confection pour enfants

35% à 55% du CA annuel

Confiserie

65% à 100% du CA annuel

Cordonnerie

Paris : 75% à 100% du CA annuel

Province : 70% à 80% du CA annuel

Crémerie

Paris : 80 à 160 recettes journalières

Province : 70 à 90 recettes journalière

Crêperie

65% à 100% du CA annuel

Croissanterie briochée

65% à 80% du CA annuel

Cuirs fourrures

45% à 100% du CA annuel

Cuisines (vente)

25% à 35% du CA annuel

Cycles motos (vente de)

25% à 45% du CA annuel

Diététique produits naturels

30% à 50% du CA annuel

Discothèque

240 à 300 fois la recette journalière, selon agencements, nombre de pistes, situation, nombre de places

La recette journalière égale 1/300" du CA annuel moyen TTC

Discount

25% à 50% du CA annuel

Droguerie - couleur - ménage

35% à 60% du CA annuel

ébénisterie menuiserie

25% à 35% du CA annuel

électricité automobile

35% à 60% du CA annuel

électricité générale

20% à 40% du CA annuel

électroménager

-CA inférieur à 3 000 000 F : 20% à 30% du CA annuel

-CA supérieur à 3 000 000 F : 30% à 35% du CA annuel

épicerie / épicerie fine

Voir alimentation générale

Paris : 100 à 250 fois la recette journalière

Faïence porcelaine verrerie

Province : 90 à 110 fois la recette journalière

50% à 65% du CA annuel

Fast foods

70% à 100% du CA annuel

Fleuristes

Traditionnel : 55% à 85% du CA annuel

Libre service : 40% à 50% du CA annuel

Fruits et légumes

Paris : 90 à 155 recettes journalières

Province : 60 à 115 recettes journalières

Galerie d'art

60% à 170% du CA annuel

Garage

-Accessoires automobiles : 15% à 35% du CA annuel

-Vente de carburant : 15% à 20% du CA annuel

-Pièces détachées :

35% à 40% du CA annuel (concessionnaires)

20% à 30% du CA annuel (agents)

-Station-service : 25% à 35% du CA annuel

-Carrosserie tôlerie peinture : 35% à 50% du CA annuel

-Réparations : 35% à 55% du CA annuel

-Vente de voitures neuves : 10% à 20% du CA annuel

-Vente de voitures d'occasion : 15% à 30% du CA annuel

-Pneumatiques : 30% à 35% du CA annuel

-Garage hôtel : 3 à 3,50 fois le CA annuel

Voir aussi Location de véhicules automobiles

Grains

Paris : 90% à 100% du CA annuel

Province : 40% à 55% du CA annuel

Herboristerie

65% à 85% du CA annuel

Hi-Fi / TV / Radio / Vidéo

20% à 40% du CA annuel

Hôtel de tourisme

Hôtel* : de 0,80 à 4 fois le CA annuel

Hôtel** : de 1,80 à 3,50 fois le CA annuel

Hôtel*** : de 0,80 à 3,50 fois le CA annuel

Hôtel-meublé

Voir café hôtel meublé restaurant

Import-export

18% à 30% du CA annuel

Imprimerie

2 à 2,50 fois le bénéfice moyen ou 25% à 50% du CA annuel

Informatique

-Bureautique informatique : 15% à 30% du CA annuel

-Conception de logiciels : 20% à 30% du CA annuel (ou valeur du droit au bail)

-Conseils informatiques : 25% à 50% du CA annuel (ou valeur du droit au bail)

-Micro-informatique : 20% à 30% du CA annuel

-Négoce en informatique : 30% à 55% du CA annuel

Instruments de musique (vente)

20% à 50% du CA annuel

Jardinerie paysagiste

25% à 50% du CA annuel (ou valeur du droit au bail si l'activité de prestation de services est prépondérante)

Jeannerie sportswear

40% à 50% du CA annuel

Jeux - jouets

50% à 60% du CA annuel

Journaux - périodiques

Voir Librairie papeterie journaux

Laboratoires d'analyses médicales

55% à 100% du CA annuel

Laverie automatique

70% à 100% du CA annuel

Librairie

50% à 65% du CA annuel

Librairie papeterie

45% à 70% du CA annuel

Librairie papeterie journaux

50% à 75% du CA annuel

Presse : 1,50 à 4 fois les commissions nettes annuelles

Libraire édition

40% à 60% du CA annuel

Licence de débits de boissons (licence IV)

de 40 000 F à 300 000 F selon la possibilité de transfert sur partie ou l'ensemble du territoire national

Location meublée

Voir Hôtel meublé

Location de véhicules automobiles

60% à 80% du CA annuel

Luminaires (vente)

25% à 50% du CA annuel

Maison meublée pension de famille

Voir Hôtel meublé

Maçonnerie couverture

20% à 30% du CA annuel

Marbrerie et articles funéraires

35% à 80% du CA annuel

Maroquinerie

50% à 65% du CA annuel

Mécanique générale

25% à 50% du CA annuel

Menuiserie

Voir ébénisterie menuiserie

Mercerie

Voir Bonneterie lingerie

Meubles (vente)

20% à 50% du CA annuel

-Meubles de style : majorer de 10% les bases précédentes

Micro-informatique

Voir Informatique

Musique

Voir Instruments de musique

Vente de disques et cassettes : 30% à 35% du CA annuel

Nautisme

20% à 35% du CA annuel

Nettoyage gardiennage

25% à 30% du CA annuel

Optique

Paris : 60% à 85% du CA annuel

Province : 50% à 80% du CA annuel

Orfèvrerie cristallerie

25% à 55% du CA annuel

Papeterie

50% à 70% du CA annuel

Parfumerie esthétique

65% à 85% du CA annuel

Pâtisserie

65% à 105% du CA annuel

Pâtisserie orientale

70% à 100% du CA annuel

Peinture papiers peints

45% à 60% du CA annuel

Peinture vitrerie décoration

30% à 50% du CA annuel

Pharmacie

Paris : 75% à 90% du CA annuel

Officines urbaines (autres que Paris) : 70% à 85% du CA annuel

Officines rurales : 70% à 85% du CA annuel

Photo

2 à 3 ans de bénéfice net avant impôt

Ranches à voile (vente)

40% à 45% du CA annuel

Plats cuisiné traiteur

Paris : 50% à 75% du CA annuel

Province : 35% à 60% du CA annuel

Plomberie chauffage sanitaire

-CA inférieur ou égal à 2 000 000 F : 35% à 60% du CA annuel

-CA supérieur à 2 000 000 F : 20% à 45% du CA annuel

Pneumatiques

Voir Garage

Poissonnerie

35% à 50% du CA annuel

Pressing

70 à 100% du CA annuel

Prêt-à-porter

Paris : 50% à 70% du CA annuel

Province: 35% à 50% du CA annuel

Prêt-à-porter de luxe

60% à 90% du CA annuel selon l'emplacement

Prothèses dentaires (laboratoire de)

30% à 70% du CA annuel

Protections sécurité alarme

30% à 40% du CA annuel

Quincaillerie

-CA inférieur ou égal à 2 000 000 F : 35% à 50% du CA annuel

-CA supérieur à 2 000 000 F : 20% à 40% du CA annuel

Récupération de métaux occasions

30% à 45% du CA annuel

Réparations automobiles

Voir Garage

Réparation d'appareils d'électroménager

20% à 45% du CA annuel

Réparation de cycle motocycle

20% à 30% du CA annuel

Reprographie tirage de plans

30% à 60% du CA annuel

Restaurant

-Moyenne gamme

Paris : 60% à 90% du CA annuel

Province : 60% à 85% du CA annuel

-Haut de gamme

Paris : 70% à 85% du CA annuel

Province: 65% à 85% du CA annuel

Salon de thé

65% à 100% du CA annuel

Serrurerie électricité

30% à 40% du CA annuel

Serrurerie talon minute

35% à 65% du CA annuel

Solderie

25% à 35% du CA annuel

Supérette alimentaire

-CA inférieur ou égal à 5 000 000 F : 40 à 80 fois la recette journalière

-CA supérieur à 5 000 000 F : 35 à 60 fois la recette journalière

Supermarchés

15% à 25% du CA annuel

Surgelés (vente de produits)

25% à 35% du CA annuel

Tabac

Voir Café tabac tabletterie

Tapisserie d'ameublement décoration

35% à 65% du CA annuel

Tapisserie literie

Voir Tapisserie d'ameublement

Taxis

Paris : 350 000 F à 400 000 F l'emplacement

Province : 150 000 F à 300 000 F l'emplacement

Teinturerie

Voir Pressing

Télématique

10% à 30% du CA annuel

Télévision (vente et dépannage)

20% à 40% du CA annuel

Théâtre

35% à 100% du CA annuel

Tissus

-CA inférieur ou égal à 3 000 000 F : 40% à 75% du CA annuel

-CA supérieur à 3 000 000 F : 30% à 35% du CA annuel

Toilettage canin

60% à 85% du CA annuel

Torréfaction café

60% à 85% du CA annuel

Transports routiers de marchandises déménagements

-En zone courte : 20% à 45% du CA annuel (ou valeur du droit au bail)

-En zone longue : 25% à 60% du CA annuel

En règle générale, ajouter la valeur du matériel lorsque celle-ci est très importante

Vannerie

40% à 50% du CA annuel

Vêtements

Voir Prêt à porter

Vidéo club

70% à 80% du CA annuel

Vins et spiritueux liquoriste

Paris : 250 à 300 fois la recette journalière

Province : 100 à 130 fois la recette journalière

 (1) CA TTC pour 300 jours ou 50 semaines de recettes

 

En conclusion, adressez-vous à un professionnel de la transmission pour faire évaluer votre fonds de commerce. Chaque situation est différente et une bonne pratique de l'évaluation est nécessaire.

 
 
Intermédiaire et conseil en transmission d'entreprises

 
Pôle d'expertise en reprise et transmission d'entreprises

 Caravane des Entrepreneurs 2008

 
Forces vous aide à réaliser votre projet d'entreprise

 
Annonces de cession et recherche d'acquisition

 
 
 
Accueil Visiter

Conférences

Partenaires Contacts Liens utiles Plan du site
 
  Pôle d'expertise : création entreprisereprise entreprise - franchise - developpement entreprise -  vente entreprise 
 
Blog de la Caravane des Entrepreneurs
 TV des Entrepreneurs formation création d'entreprise, formation reprise d'entreprise, formation cession d'entreprise 
 Catalogue formation de Tv des Entrepreneurs
 
Accompagnement et conseil  - Vente entreprise - Vendre son commerce
 
Au service des auto-entrepreneurs.
Site d'informations, de conseils pratiques sur le nouveau régime d' auto-entrepreneur
 Au service des femmes entrepreneures. Site d'informations, de conseils pratiques pour entreprendre au féminin

 Développer son entreprise dans l'eco-business
 Financement des Entrepreneurs : Financement entrepriseEmprunts et capitaux propres 
 Formations
créer, reprendre, gérer, développer, transmettre son entreprise


Services creation entreprise